Mise en avant
avril 7, 2020

Mise à jour – Fonctionnement CAL – Covid-19

Durant le confinement, la Communauté d’Agglomération de Longwy assure un service minimum au travers de son Plan de Continuité d’Activité (PCA) et souhaite apporter à la population des informations :

1°) FONCTIONNEMENT DES SERVICES DE LA CAL
CE QUI FONCTIONNE :
- l’accueil téléphonique fonctionne pendant les heures habituelles de bureau (08H30/12H et 14H/17H30)

- sur les ordures ménagères :
- le ramassage : toutes les collectes sont assurées y compris celui des cartons commerçants,
- le traitement : toutefois, pour des raisons sanitaires, le Centre Maxival fonctionne désormais en mode « dégradé »,
- les points d’apports volontaires : la collecte est maintenue hors ramassage des textiles car l’exutoire « Tri d’union » est en arrêt technique.

- sur l’eau et l’assainissement :
- les installations de production et de traitement fonctionnent normalement,
- nos sociétés prestataires (Véolia, SAUR, Suez, Malézieux) ainsi que les agents de la régie sur Mont-Saint-Martin continuent d’assurer leurs services mais en mode dégradé, c’est-à-dire essentiellement pour les urgences,
- les procédures et numéros d’urgence restent valables,
- voici les informations de nos prestataires : VEOLIA NEWS , VEOLIA NEWS 2

- sur l’instruction du droit des sols :
- les dossiers continuent à être traités

CE QUI EST FERME, INTERDIT OU ARRETE :
- tous les établissements recevant du public sont fermés : les piscines, la médiathèque, la Maison de la Formation, les déchèteries de Longwy et Villers, le golf, le siège, la pépinière,
- les sentiers de randonnée sont interdits au public,
- les principaux marchés de travaux ont été suspendus : centre aquatique, eau, assainissement, GEMAPI, sentiers, ….

Toutefois, comme le permettent les derniers textes officiels, certains, sous réserve du respect des règles sanitaires, pourraient reprendre, notamment ceux n’ayant pas de contact avec le public

POUR LE PERSONNEL :
- Le confinement est la règle pour l’essentiel du personnel.
- Il reste néanmoins joignable par téléphone ou courriel et certains sont en télétravail.
- Il y a toutefois quelques permanences physiques tournantes mais limitées.
2°) FONCTIONNEMENT DES INSTANCES
- Si la situation sanitaire s’est améliorée, le 2è tour des élections municipales pourrait se faire avant fin juin (les 21 ou 28) et le Conseil communautaire se réunirait avant le 3è vendredi qui suit, soit les 10 ou 17 juillet au plus tard.

- Dans le cas contraire, de nouvelles élections « complètes » (1er et 2è tours) se dérouleraient à l’automne pour les communes de plus de 1 000 habitants n’ayant pas élu leurs conseil au 1er tour et cela repousserait la mise en place du nouveau Conseil communautaire après. En attendant, le Conseil serait « mixte » avec les « nouveaux » pour les conseillers élus dès le 1er tour et les « anciens » pour les autres communes.

- D’ici là, cette loi et les ordonnances qui en découlent ont maintenu les Conseils Municipaux et communautaire existants ainsi que les maires et adjoints et présidents et vice-présidents sortants.

- Pendant cette période, celles-ci ont également allégé les modes de fonctionnement des instances et élargi les prérogatives des maires et présidents sortants.

3°) SUIVI DE LA SITUATION ECONOMIQUE
- La CAL est attentive à l’évolution de la situation des entreprises.
- Dans ce cadre, elle participe à la structure de concertation mise en place par l’Etat et la Région Grand Est.
- Après consultation des maires (actuels et futurs), elle a décidé de suspendre l’émission des loyers et charges pour les entreprises qu’elle héberge. Le Conseil communautaire avisera ultérieurement, au cas par cas, si cela doit être transformé en annulation.

- Pour suivre les problèmes locaux, elle a également mis en place une « cellule locale » réunissant toutes les semaines le Sous-Préfet et des représentants des chambres consulaires (CCI, Chambre des Métiers), du Tribunal de Commerce et des commerçants et artisans du territoire.

- De même, elle va participer au fonds dénommé « Résistance » mis en place par la Région sous forme d’avances remboursables afin d’aider les entreprises de moins de 10 salariés et associations de moins de 20 qui ne pourraient pas bénéficier des autres aides mises en place par l’Etat et la Région. Il va s’élever au total à près de 45 millions d’€ correspondant à 8€/habitant au total répartis à parité entre la Région, la Banque des Territoires, le Département et l’interco.

- La CAL fera l’instruction des dossiers de ce fonds qui peut représenter pour nous plus de 490 000€ d’avances dont 122 000€ versés par l’Agglomération. Les documents seront bientôt disponibles et envoyés aux communes d’ici la fin du mois.

 

4°) SUIVI DE LA SITUATION SANITAIRE
- De même, la CAL a mis en place une « cellule locale » réunissant toutes les semaines des représentants de l’hôpital et des professionnels de santé du territoire. Il semble que la situation soit, pour l’instant, maîtrisée.

- A ce sujet, comme la ville de Longwy, elle a mis à disposition un véhicule à un groupement d’infirmiers pour assurer leurs tournées à domicile.

 

5°) SOUTIEN ALIMENTAIRE
- La Banque Alimentaire a fourni la semaine dernière au secteur de Longwy-Longuyon-Villerupt 1 tonne de denrées alimentaires. Une autre livraison est prévue ce mercredi. Avec l’accord de la CAL qui les finance, les Restaurant du Cœur ont accepté de mettre à disposition leurs locaux pour les stocker et distribuer. Ce sont les services du Conseil Départemental qui les répartissent en fonction des demandes des communes, CCAS, associations caritatives ou d’aide sociale

Sur le même sujet